Quentin Cardon

"A86 voyage en IDF"


Le travail de Quentin Cardon sur l’A86, ce super-périphérique qui ceinture Paris à une trentaine de kilomètres du centre, commence presque par hasard. Un jour qu’il se promène aux abords de la banlieue qu’il habite, il découvre le bout d’univers chaotique qui entoure une passerelle. Fasciné, il reste là un moment, essaie de comprendre, photographie, s’éloigne, revient, photographie à nouveau.

La force de ses premières images l’amène à un engagement très fort : il va longer à pied la totalité du parcours de l’A86. Avec une volonté précise : chercher les traces de vie dans ces endroits hostiles, presque déshumanisés, qui marquent la frontière entre la capitale et sa banlieue.
Pendant sept mois, il se prépare en réfléchissant au type d’image qu’il veut faire et aux choix techniques qui correspondront. Il choisit un Hasselblad 6x6 équipé d’un objectif grand angle de 40mm et décide de travailler en couleurs. Toute sa quête, qu’il a traduite dans ses images par une poésie abstraite et rude, imprégnée de la solitude qui hante ce monde oublié, a été celle de l’humain dans des endroits que traversent sans les voir la quasi-totalité de ceux qui les emprun- tent chaque jour.

Conscient que ses premiers pas de photographe sont essentiels pour l’avenir, il s’impose une exigence constante, et chaque fois qu’il le faut, ralentit le temps pour entrer en profondeur dans le sujet qu’il aborde. Aujourd’hui, il livre un ensemble d’une formidable maturité. Ses images sont maîtrisées. Le cadre dans ses moindres détails, la lumière, tout est en place. Au-delà de leur qualité technique, ses photos parlent : elles racontent l’histoire inconnue de l’A86. Les monstres de béton,les usines désertes, les terrains trop pauvres pour que l’on y joue, cet univers invraisemblable devient vivant et accessible par la manière dont Quentin le montre. Lucide, Quentin Cardon sait qu’il lui reste encore beaucoup à prouver. Mais déjà, la force qui émane de son travail sur l’A86 permet une certitude : il trouvera doucement sa place dans le cercle restreint des photographes capables d’enrichir notre regard.

Jacques Chenivesse

cardon01
cardon02
cardon03
cardon04
cardon05
cardon06
cardon07
cardon08
cardon09
cardon10
cardon11
cardon12
cardon15
cardon16
cardon17
cardon18
 
 
Powered by Phoca Gallery